À propos de rafaelle mackay

“Je chante pour avoir des réponses, je chante pour me ressourcer corps et âme, je chante pour la force et le courage. Je chante pour et avec le divin en moi.”

Établie à Montréal, Canada, Rafaelle, vocaliste, compositrice, musicienne thérapeutique et animatrice d’atelier, continue à se dédier entièrement au développement et à l’exploration de la voix humaine. 

Depuis qu’elle était petite, Rafaelle utilisait le chant comme un moyen de dépasser ses limites et d’aborder l’au delà, le plus grand que soi. En même temps, c’était une façon pour elle de se retrouver. Chanter pour elle est devenu un compagnon de vie pour affronter la gamme d’émotions humaines. 

Rafaelle a une passion pour l’expression de l’âme par le son et le chant. Elle nous guide vers nos voix authentiques, nous assistant à nous libérer des contraintes de nos pensées et faire jaillir le chant du coeur qui voudrait tant se manifester. 

Elle sème la confiance⁠ ainsi qu’une force tranquille à la fois dans le feu de la créativité et dans les eaux se son être intérieur profond. 

Son ton vocal unique révèle des décennies d’expérience et l’influence d’études en jazz vocal à l’Université Concordia,  en chant vocal Hindustani au Nord de l’Inde, ainsi qu’avec de nombreux maîtres de chant à travers le monde. 

Son élan vers la guérison par la voix l’a mené à l’obtention d’un certificat en musique thérapeutique de l’organisation MHTP à Washington DC. Au niveau de maîtrise, elle a étudié l’art et l’esprit vocal ainsi que la communion entre la voix, le corps et l’improvisation sous la tutelle de l’enseignant pionnier Rhiannon. Rafaelle a aussi maîtrisé la direction de chorale communautaire avec la CCTL. 

Sa curiosité pour l’expansion a amené Rafaelle à étudier l’art de la respiration pour le développement de la clarté de l’esprit. 

Elle approfondi donc sa relation—consciente et inconsciente—avec la respiration ainsi que les sons intentionnels de l’âme. 

Envoûtée par les liens entre la nature et la technologie, la science et le sacré, Rafaelle a créé son dernier projet d’envergure Human Instrument qui a été lancé à la Société des arts technologiques (SAT) et présenté en 2018 et 2019 dans la Satosphère. Cette présentation multimédia calque les effets cymatiques, c’est à dire visuels et synthétiques, que produit la voix acapella de Rafaelle. (Voir Projets.)

Depuis plus d’une décennie déjà, Rafaelle anime des retraites vocales et de méditation transformationnelle, des chorales créatives et des bains sonores. Aussi, sa voix a accompagné plusieurs DJ locaux et internationaux de styles musicaux multiples. Elle s’inspire de ce partage et se réjouit de la complexité sonore et de l’écoute profonde des sons tant autour du monde qu’à l’intérieur d’elle-même.

Retour haut de page